ileou
background
home
the_band
songs
concert
video
contact

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

©2013-2017 Saahsal.com

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

À magaly ♫ Albert ♬ Amoureuse ♫ Comme il est facile ♫ Entre ciel et poussière ♫ Hedehi ♩ J'ouvre mon cœur ♬
La vie ♫ Le vieux ♬ Petit ange ♫ Petit bateau ♪ Praying ♫ Qu'attends-tu ? ♪ Souvenir ♫ Star.com ♫ You make the sun ♪

À MAGALY

    Tu as pris le large
    Mais le soleil reste sage
    Il continue de se lever
    Il continue de se coucher

    Quand ces choses arrivent
    On a pas son mot à dire
    Nous voici en moins d'un silence
    Privé de ta présence

    Dans mon corps et dans mon âme
    Dans ma chair et dans mes veines
    Ton absence m'envahit
    Tu me manques à la folie

    Un peu de moi s'envole avec toi
    Un peu de toi s'en reste avec moi
    Et je suspends cet amour dans le temps
    Comme un tableau trace de nos sentiments

    Je pleurerais bien
    Tout le long du chemin
    Mais trop de larmes versées
    Finiront par me noyer

    Aussi je relève la vie
    Brave la froideur de la nuit
    Et quand elle veut m'assaillir
    Me réchauffe de ton souvenir

    Notre voyage est si court
    Tu le sais bien toi
    Même si les pas sont lourds
    Je ne la gâcherai pas

    Même si tout me paraît insensé
    Je continuerai d'avancer

ALBERT

    Albert est un homme simple d'âme et de visage
    Comme un tout petit rien dans sa ville de bitume
    Les belles éloquences ce n'est pas de son adage
    Il a pas de fortune et pas de beaux costumes

    Albert quand on le croise on tourne pas la tête
    On est persuadé qu'il n'en vaut pas l'effort
    Et bien qu'on se la pète y faudrait qu'on s'arrête
    En ignorant Albert on enterre un trésor

    La société s'applique, elle nous explique
    Qu'image et paraître sont parents de l'importance
    Et nous on marche, on court dans cette optique
    Sans le moindre regard pour les "sans-apparences"

    Mais qu'emportera-t-on quand sera venue l'heure ?
    Le peigne et le miroir, le pouvoir et l'avoir ? Non non
    La richesse est dans l'ombre, les valeurs sont ailleurs
    Il faut qu'on secoue toutes ces idées dérisoires

    Albert si tu le croises ou l'un de ses semblables
    Ne poursuis pas ta route, rejoins-le sur son chemin
    Tu trouveras sans doute, et c'est pas désagréable
    De nouvelles étendues qui manquent à ton destin

    Je croise Albert, me marre sévère
    Coincé dans son pull vert
    Tricoté par sa tata qui va bientôt lui servir le dessert
    Woouuuuuu
    Pas la classe jusqu'au bout,
    Mais vouuuuuuusssss
    Écoutez jusqu'au bout,
    Il est sans coup torrrrdu pas sûr de lui devant les filles
    Mais savez-vous il s'en fout
    Il croque en plein dedans la vie, car l'humilité,
    La paix, la fidélité valent mieux que force ni que rage,
    Écoutez-les toutes ces grandes gueules qui elles
    Pourtant ont fait naufrage

    Allez ! Le temps d'un verre
    Rejoins son univers
    Tu trouveras bien
    Le long du chemin
    De nouveaux horizons
    Qui manquent à ton
    DESTIN

AMOUREUSE

    Elle habitait dans un grand champ
    Entourée de toutes ses sœurs
    Elle trouvait le temps bien long
    À rester plantée comme une fleur

    Si par hasard on s'attardait
    À tendre une oreille discrète
    On pouvait l'entendre rêver
    À n'en plus finir soupirer ..

    CAR ELLE ÉTAIT TOUTE AMOUREUSE
    TOUTE AMOUREUSE DE SON SOLEIL

    Tous les jours elle le regardait
    Toutes les nuits elle se languissait
    Tournait tournait se lamentait
    Puis une idée vint à germer

    Je vais le trouver, se dit-elle
    Et l'aimer de près mon soleil !
    Un peu bizarre un peu folie
    Elle s'engouffra dans un taxi

    CAR ELLE ÉTAIT ...

    Notre amoureuse prit une fusée
    Mais tellement excitée qu'elle en oublia sa crème anti-UV
    Elle s'approcha de son doux rêve
    Si près qu'elle en brûla d'amour

    Depuis lors tous les tournesols
    Se tournent aussi vers le soleil
    En mémoire de la p'tite sœurette qu'elles disent
    Mais savez-vous ce que je crois
    Quand je vois leurs pétales en fête?
    Que toutes ces fleurs coiffées pareil
    Ont un penchant pour l'astre roi

    OUI CAR ELLES SONT TOUTES AMOUREUSES
    TOUTES AMOUREUSES DE LEUR SOLEIL !! ( 2x)

COMME IL EST FACILE

    Regarde mon fils
    Comme il est facile
    De pousser quand ça glisse
    Les âmes un peu malhabiles

    Regarde ma fille
    Comme il est aisé
    D'abîmer une vie
    Quand on a pas pu la cerner

    Regarde mon enfant
    Comme on a vite fait
    Pour cacher nos travers
    De trouver un bouc émissaire

    Mais toi qui es sorti de moi
    Je t'en prie ne deviens pas
    Le doigt qui pointe la différence
    Mais la main qui la soutiendra

    Oh toi, qui es sorti de moi
    Je t'en prie ne deviens pas
    La bouche qui méprise le petit
    Mais celle qui le consolera

    Regarde mon petit
    Comme il faut peu d'effort
    Pour se moquer d'autrui
    En y trouvant son confort

    Regarde mon bébé
    L'humain n'a pas mieux trouvé
    Que de marcher sur les siens
    Pour se sentir exister

    Vois-tu chair de ma chair
    Est-ce bien nécessaire
    Pour cacher nos travers
    De trouver un bouc émissaire?

ENTRE CIEL ET POUSSIÈRE

    Chaque matin je pars au combat
    Ça fait 30 ans que je fais ça
    Et je passe 10 heures par jour
    À emproprer les alentours

    La moindre trace qui se prélasse
    Tremble et supplie devant ma face
    Je gicle, cire, je déterge et je polis
    Je lutte au front jusqu'à c'que tout brille

    Je suis la reine du chiffon
    L'impératrice du torchon
    Je frotte, j'aspire, j'astique et je décrasse
    Là où je passe la poussière trépasse

    Le soir je rentre tout en sueur
    Et là pour mon plus grand bonheur
    M'attendent le linge et le balai
    Ceci chaque jour que Dieu fait

    J'excelle dans le maniement des produits
    C'est là toute l'histoire de ma vie
    S'il y avait une ménage-academy
    Je raflerais tous les prix

    Je suis la reine....

    Mais dans mon salon ne trônera aucune brosse d'or
    C'est la poussière le prix de mes efforts
    Car si aujourd'hui j'ai tout astiqué
    Demain il me faudra recommencer

    Boulot ingrat sous tout rapport
    J'fais un peu partie du décor
    Mais j'm'y suis faite et je m'en sors
    Y que deux choses dont je rêve encore:

    C'est que de temps à autre on me dise MERCI
    Et qu'on attende que le sol soit sec.....
    AVANT DE MARCHER DESSUS!!

HEDEHI

    Avancer sous le vent
    Vivre un chemin intense
    D'épines ou de douceur chaque instant
    Est un trésor immense

    Est-ce que j'peux dire pourquoi
    Car c'est sûr c'est très cool
    Cette essence qui coule
    Tout au travers de moi

    Un Roi si grand qui me tient par la main
    Son doux regard me soutient
    D'un tel Ami chacun rêve d'être aimé
    Tout au fond de son ennui

    Quel visage peut bien lui donner le monde
    Pour avoir si peur d'y croire?
    D'un tel Ami chacun rêve d'être aimé
    Tout au fond de son ennui

J'OUVRE MON CŒUR

    J'ouvre mon cœur
    Vois cet homme qui se meurt
    Dans un soupir
    C'est pour moi qu'il expire

    Sa souffrance est là
    Pour porter mes erreurs
    Et m'ouvrir le chemin
    Qui mène au Créateur

    Les clous, qui traversent ses mains
    Lui font si mal
    Mais bien plus dure est l'évidence
    De nos regards qui se détournent de Lui

    J'ouvre mon cœur
    Vois cet homme qui se meurt
    Sans une injure
    Sans le moindre murmure ...

LA VIE

    Il ne faut pas que ce soit
    Le JE qui TUe le IL mais
    le NOUS qui se déVOUe pour EUX

    J'veux pas regarder qu'à moi
    Regarder plutôt les chagrins de mes voisins
    Les miens sembleront
    Moins importants

    J'veux pas être là pour rien
    Mais tendre mes mains
    Et puis tant qu'j'y suis mes heures
    Pour donner un peu de mon meilleur

    J'veux pas passer mes journées
    A envier ceux d'à côté
    Mais apprendre à partager
    Avec ceux qui en ont moins que moi

    Ne regarde pas qu'à toi
    Regarde plutôt
    Les chagrins de tes voisins
    Les tiens sembleront
    Moins importants

    Ne passe pas tes journées
    A envier ceux d'à côté
    Mais apprends à partager
    Avec ceux qui en ont moins que toi

    Tu verras la vie est plus douce ainsi...
la vie illu

LE VIEUX

    Tel un vieux billet usé et froissé
    J'arrive au bout du voyage
    Mes yeux sont éteints
    D'avoir tant regardé
    J'en oublie mon visage

    La vieille pendule d'un malin plaisir
    Me compte le temps qui passe
    Mes derniers amis sont des souvenirs
    Sans eux ma vie s'efface

    Les heures sont semblables
    Les jours interminables
    Pourtant j'attise le bel espoir
    Que quelqu'un m'accorde un regard

    Quand j'entends la vie derrière mes murs sans couleurs
    Je sens la mort qui me traque
    J'ai envie d'hurler douleur et peur
    Mais j'ai peur qu'on m'embarque

    Mais qui va se soucier du vieux à l'étage
    J'ai un téléphone
    Je m'imagine qu'il sonne

PETIT ANGE

    Petit ange déjà visité par l'enfer
    Dans tes yeux l'insouciance et les coins de paradis
    Ont disparu, faisant place à l'odeur amère
    De celui qui t'a donné, puis détruit la vie

    Et tu te tiens, sur ton impossible chemin
    Serrant bien fort les belles heures de ton petit passé
    Chaque larme qui roule emporte un peu de chagrin
    Chaque aurore qui coule attend un autre destin

    ASSEZ ASSEZ

    Mon chant est une quête
    Pour ces petits anges déçus
    Que justice soit faite
    Que l'honneur soit rendu

    Que la vie soit plus forte
    Que le fiel se retire
    Qu'expirent les soupirs
    Et s'allume l'avenir

PETIT BATEAU

    Petit bateau sur un immense océan
    Petit bateau...
    Petit bateau soulevé par le vent
    Petit bateau...

    Un peu fragile mais confiant
    Le cœur à l'horizon
    Tu dresses ton mât fièrement
    Pour voguer de l'avant

    L'ouragan qui me fait trembler
    Tu le braves toutes voiles à l'assaut
    Comme si tu ne pouvais chavirer
    Petit bateau dis-moi

    A moi qui me perds sur cet immense océan
    Dis-moi quel est Ce Vent
    Qui gonfle tes voiles et te porte sur les flots
    Sans jamais te faire défaut

PRAYING

    I try
    But I don't see You
    What am I doing wrong
    But I don't feel You

    My scream so intense
    Is hidden in my silence
    And I hope that in my silence
    I'm calling your presence

    The doubt is travelling in my heart
    Its strength is leaving my soul
    Show me who You are
    Please unveil yourself

    I try
    And I hope in You
praying illu saahsal

QU'ATTENDS-TU ?

    Le poison consume ton regard
    On y lit que des débris
    Débris d'un homme qui s'égare
    Au gré des douleurs de la vie

    As-tu si peur, si peur, si peur
    As-tu si peur qu'on te blesse encore ?
    As-tu si peur, si peur, si peur
    As-tu si peur qu'on te laisse encore

    Et moi j'suis là, j'suis là, j'suis là
    A me cogner les idées par terre
    Et moi j'suis là, j'suis là, j'suis là
    Je prie et me demande que faire

    Te laisse pas aller!
    N'achève pas ton histoire
    Pardonne les erreurs
    Lâche un peu ton malheur

    Et si tu crois que tout se fout de toi
    Que le soleil t'est pas destiné
    Moi je te dis que tout à côté de toi
    Y a toujours quelqu'un pour t'aimer

    Mais qu'attends-tu?

SOUVENIR

    Tout seule dans le noir chez toi
    Tu croises des souvenirs
    Un p'tit blues les accompagne
    T'aimerais repartir

    T'as tellement le sentiment
    De n'avoir pas su
    Profiter de tous ces moments
    Qui ne reviendront plus

    Si tu pouvais ressaisir
    Ne serait-ce qu'un désir
    Ne serait-ce qu'un regard
    Et t'y peindre quelque part

    Si tu pouvais retrouver
    Ne serait-ce qu'un endroit
    Ou quelques mots
    Et en voler l'écho

    Aujourd'hui tu pleures hier
    Hier t'espérais demain
    Cruelle est cette manière de faire
    Car ton présent s'éteint...

STAR.COM

    Chers amis j'ai bien vieilli
    Ma route ici prend fin
    Et je repense à ma vie
    Moi l'étoile en déclin

    Le monde me portait aux nues
    Il ne voyait que moi
    Dans son regard j'ai perçu
    Un cœur où j'étais roi

    Depuis l'enfance j'en avais rêvé
    Que mon destin à jamais soit gravé
    Mais aujourd'hui je sais que j'ai volé
    L'honneur qui ne m'était pas destiné

    Les cris, les bras qu'on m'a tendus
    Ne m'étaient pas dus
    J'ai dû me rendre à l'évidence
    Que je n'ai pas plus pas moins de valeur
    Que mes admirateurs

    Louez Adonaï, louez!

YOU MAKE THE SUN

    You make the sun
    Break my walls
    Open the doors
    I need Your smile

    You are my sky
    The Ocean of my life
    I need Your smile

    I want to know Your love
    And see Your eyes
    I want to break my chains
    And run to You

    You're the poet
    An artisan
    Of the world
    He needs Your smile

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

Developed in conjunction with Ext-Joom.com